• Domenica mattina

    Tu me manques.

    Tu manques à ma vie et tu manques à mon cœur.

    Tu me manques quand j'ai envie de courir vers le téléphone pour te raconter un truc marrant,

    Tu me manques quand je vois ton nom dans mon skype et que je réalise en prenant une grosse gifle, que je ne te verrais plus de l'autre côté de l'écran,

    Tu me manques quand j'arrive dans ta maison, où rien n'a changé et où plus rien n'est pareil,

    Tu me manques, quand je réussi une recette que tu m'as expliqué tellement de fois, et que j'aimerais te faire goûter pour te voir être fière,

    Tu me manques, je payerais très cher pour te voir faire ta sauce tomate, sentir cette odeur, dans ta cuisine où le soleil italien traversant les persiennes caressait tes mouvements précis, comme ceux d'un robot au grand cœur, parce qu'on ne rigole pas avec la salsa,

    Tu me manques quand je voudrais la paume de ta main sur mon dos, pour m'apaiser et me consoler comme quand j'étais petite fille,

    Tu me manques, toi, ton sourire, tes petites manies et tes réprimandes,

    Tu me manques avec tes phrases pour lesquelles tu ne prenais pas de gant, pour ta façon de m'expliquer ce qui est bien, pour tes mots sages et justes,

    Tu me manques quand dans mes gestes je retrouve les tiens, quand, à chaque fois que je croise les yeux de mon fils, ronds, noirs et malicieux, je me dis qu'ils sont une copie conforme de ton regard, c'est troublant, incroyable,

    Tu me manques quand dans mes rêves tu viens m'embrasser, me dire que tu es là, que tu ne me quittes pas,

    Tu me manques quand par réflexe  à chaque moment difficile, à chaque instant de bonheur, je touche ton alliance à mon doigt pour y puiser de la force,

    Tu me manques à tel point que, à chaque fois que je croise une mamie, j'aimerais la serrer contre moi, alors que je ne la connais pas, comme si ça pouvait remplacer un peu, comme si ça pouvait me guérir, 

    Tu me manques et j'aimerais dire à ceux qui peuvent encore, de profiter de chaque instant précieux... De crier combien ils aiment, d'écouter parler, d'entendre, de tenir compagnie, de savourer, de sourire...

    Tu me manques chaque jour depuis bientôt 2 ans. Je pensais que le vide se recomblerait petit à petit mais il n'en est rien,

    Je pleure moins souvent, je pleure moins fort, ce n'est pas parce que j'ai moins mal, mais parce que je n'ai plus de larmes.

    Je me dis que ma vie ne sera plus jamais aussi belle, qu'il y a une part de moi qui est partie avec toi,

    Tu me manques, on ne fait pas le deuil, on ne l'accepte pas, on vit avec parce qu'on a pas le choix, on le porte sur soi comme un poids qui oppresse la poitrine et qui t'empêche de respirer profondément,

    Nonna, tu vis à travers moi, tu es plus que jamais présente, chaque jour de mon existence et le dimanche matin, plus que jamais. 

     

    Domenica mattina

    « Les signes qui nous trahissent Test Produit: La belle Toilette »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    sabrina-ha
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 12:28
    Ptain tu m as fait pleurer. J ai directement appelé ma mamounette pour lui dire je t aime.
    2
    sarahcie
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 12:32

    Juste

    3
    chickennette
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 12:33
    Les larmes aux yeux, quand on a perdu un être cher on peux arriver à comprendre tes mots ,tes émotions...Dur de vivre avec l'absence...des bisous...
    4
    lolote-vdb
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 12:38

    tres touché  ....... j'ai les larmes qui montent  ... ici aussi un grand manque .....

    <3

    5
    Sleepybird
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 12:38
    J'ai pleuré. J'aurais pu écrire chacun de ces mêmes mots à ma mère. Effectivement, 17 ans après on pleure moins mais on a pas moins mal.
    6
    astranea
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 12:43

    Tellement bien écrit, chacune de nous va un peu se retrouver dans ces mots, bien pesés, j'aurai voulu écrire cela, je n'ai pas ce talent, mais c'est si doux de te lire. Alors merci, tout simplement, de nous faire partager ces émotions, sans pudeur.

    Bonne journée.

    7
    Karbowniczek Nadège
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 12:43

    Comme elle doit être fiérre ta Nonna... De la ou elle est, elle voit la femme, la mère que tu es devenu. Elle se dit sans doute qu'elle n'y est pas étrangère, que l'héritage qu'elle t'as laissé est entre de bonnes mains... Tous ces souvenirs, ces moments de partage que l'on vole à la vie, tout cet amour continue après. La mort ne peux rien contre ça. Son sang coule dans tes veines et dans celles de tes fils, c'est une histoire sans fin que l'on continue d'écrire jour après jour... Parce que, ceux qui nous ont construit, nous on fait assez fort pour supporter l'absence.

    8
    Lila006
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 12:49
    Mon dieu tu exprime ce que je ressent chaque jours depuis 10ans et demi. Ma mamie était née un 26 octobre. J ai perdu les eaux le 26 octobre. Mon fils est né le 27 octobre . Elle est présente chaque jours dans mon cœur. Et son absence laisse un vide a jamais ....
    9
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 12:50

    Si juste... 4 ans que mon nonno est parti, et pourtant...

    10
    Cathycathdelmojitos
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 13:00

    j´ai le même vide dans mon cœur avec la perte de ma Oma et je ressens exactement la même chose.... Ça fait 23 ans qu'elle est décédé ... Et y'a rien à faire c'est toujours aussi douloureux .... en lisant se magnifique texte j'ai pleuré tout ce que je pouvais ça fait du bien d'évacuer de temps en temps MERCI

    11
    Marie-Ciboulette
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 13:02

    J'en pleure... J'aurais quasiment pu écrire ces mots-là... J'ai perdu ma maman il y a bientôt 2 ans, la veille du jour où je suis devenue à mon tour maman. Chaque jour, je voudrais qu'elle soit là pour me voir être maman, être fière de moi, être fière de sa petite fille qu'elle n'a pas eu le temps de voir...

    12
    lléa
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 13:12

    J'ai mal j'ai mal j'ai mal j'ai mal en lisant ça, il me manque tant mon papa, elle me manque tant Emma. Merci pour ton beau texte. il est beau.

    Je ne peux pas plus.

    13
    Sabrinabenjamin
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 13:15

    Des larmes encore des larmes... très joliement écris comme à chaque fois... 

    14
    zozo222
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 13:15

    toutes ces larmes que je verse.......... tu me manques mamie

     

    15
    moimocheetmechant
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 13:40

    pfiou...tu es courageuse, je n'ai jamais réussi a retourner depuis que ma (bis)nonna est parti...aller dans cette maison ou elle n'est plus, attendre son sourire, attendre qu'elle m'invite a mettre la main a la pate pour faire un "pasta e fagioli", une pizza, l'entendre me raconter comment ils étaient avant quand ils étaient petits: les bêtises de mon papi pendant la guerre, des ma mère et de son frère....*

    a 1 an près elle était arrière-arrière-grand-mère...1 an c'est rien sur toute sa vie...elle nous manque.

    16
    ninief64
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 14:02

    pffiouuuuu tu me fais pleurer. Ton texte est juste magnifique !!!

    Ca nous rappelle à quel point la vie ne tient qu'à un fil et qu'il faut profiter des gens qu'on aime à chaque instant, le plus souvent....

     

    17
    coraliethaoser
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 14:39

    Pagnol écrivit : telle est la vie des hommes, quelques joies, très vite effacées par d'inoubliables chagrins. Il n'est pas nécéssaire de le dire aux enfants.

     

     

    18
    Sdoor974
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 14:54
    Voila ce que je ressens.. Moi qui ai perdu ma maman il y a 1an.... <3
    19
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 15:08

    Ton article est très touchant, j'ai perdu moi aussi la Mia Nonna voilà maintenant presque 4 ans et je ressents à quelque détails près la même chose que ce que tu as écrit dans cet article. En ce moment je rêve souvent d'elle, pas plus tard qu'hier je parlais des même choses décrites dans ton article à ma mère et ce matin je tombe sur ton article...je suis troublée... chaque instant vécu avec une personne chère est un trésor inestimable. J'aurai aimé qu'elle partage ma vie actuelle, qu'elle soit fière de moi, qu'elle me conseil, qu'elle m'apprene tout ses savoirs-faires, elle n' a pas eut le temps...elle est partie trop vite laissant un grand vide dans nos vies bien que son passage et sa présence nous aient rendue une enfance heureuse, toutes les belles choses qu'elle nous à fait vivre reste à jamais gravés dans nos coeurs et nos mémoires. C'est la vie... 

    20
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 16:44

    cela m'a beaucoup émue je ressentais la même chose pour ma mamie, cela fait 10 ans maintenant et comme tu dis le temps passe, je pleure moins mais ça ne passe pas elle me manque toujours autant, cela en sera ainsi toute ma vie, on fera avec mais j'espère que lorsque je serais vieille et ridée comme elle qui disait qu'elle ressemblait à une "pomme cuite" :) et bien elle m'aura attendu <3

    21
    mum-in-love
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 18:22

    J'en ai pleuré. Une pensée pleine pour ceux que j'aime tant et qui sont partis trop tôt !

    22
    emi46
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 20:51

    J'ai pleuré.... Il y a une semaine pile que j'ai perdu ma grand mère....

    Merci pour ce bel article .

    23
    Sabiiii
    Lundi 14 Octobre 2013 à 00:06
    Sabiiii
    2 ans depuis aout que j'ai perdu mon père qui me manque terriblement et encore plus depuis que je suis mère... Je n'ai plus aucun grands-parents. Heureusement j'ai ma maman.
    Merci pour ce joli texte <3
    24
    charlette.mereu
    Lundi 14 Octobre 2013 à 15:24

    Je n'ai connu aucune grand-mère mais ce texte va aussi, à merveille, pour une Maman,

    partie toujours trop tôt, même si l'âge était là...

    25
    tijuma
    Mercredi 16 Octobre 2013 à 13:18

    merveilleux ...ma grand-mére me manque tellement et merci d'avoir décrit avec de si jolie mot nos manques à tous ...

    26
    Alesadra
    Mercredi 16 Octobre 2013 à 15:42
    Perché la nonna é sempre la nonna.. Mi hai fatta piangere.. Io l'ho persa quando avevo 9 anni mala ferita é sempre aperta e il suo ricordôsempre vivo nel mio cuore
    27
    JenniferCapron
    Jeudi 24 Octobre 2013 à 07:23
    Si tu savais à quel point j'ai cru manquer d'air en te lisant... A quel point j'ai pris en pleine gueule chaque lettre, chaque mot, chaque phrase que je viens de lire....
    Je vis sans mon papa depuis 8 mois.... Non... Je ne vis plus... Comme ce sentiment que les éléments se sont mis en suspend jusqu'à ce que ce soit mon tour... Comme je comprend.... Pourtant, j'aimerais ne pas être en mesure de comprendre ça, j'aimerais parfois devenir amnésique pour oublier combien perdre une partie de soi est monstrueux... Insurmontable...
    28
    auré 13
    Dimanche 24 Novembre 2013 à 08:49
    Comment vivre l'ascenseur émotionnel ???? Eh bien juste découvrir grâce à ton concours de ouf des billets qu'on avait pas lu avant... Après le rire aux larmes c l'émotion qui me submerge....comment fait tu pour traduire avec une tel justesse des émotions pareil... Tu as un don selena et merci de nous le faire partager...
    29
    Mardi 26 Novembre 2013 à 22:33

    Merci merci merci d'avoir mis des mots sur mes maux qui me rongent depuis 7 ans.

    Je suis en sanglot en lisant ce texte et une grosse pensée à ma maman qui me manque toujours autant

    30
    SalmaNina
    Dimanche 1er Décembre 2013 à 22:16
    Ciao bella..tu manques à ma vie.. Ciao bella..jamais je n'oublie..ta voix.
    NonnAmore.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :