• Cela ressemble au nom d'un roman que j'ai plutôt aimé, et je trouve que ça s'adapte aussi à mes vacances chez moi.

    je vous ai déjà parlé un peu de mon Italie natale, j'y ai vécu les 12 premières années de ma vie avant d'arriver en France, et depuis, il est très rare que je passe plus d'un an sans y retourner.
    C'est un besoin, un vrai besoin, je n'arrive pas à l'exprimer autrement.

     

    Mes 3 hommes sont tombés amoureux de mon coin de méditerranée (la côte amalfitaine, en campanie, impossible de ne pas y succomber je pense), et j'ai pensé que je pouvais vous le faire découvrir, à vous aussi, que ça vous donnerait peut être envie d'aller le découvrir de plus près un jour.. qui sait :)

     

    Nous sommes partis en voiture cette année, avec tout le confort nécessaire puisque Nissan m'a donné l'opportunité de tester le nouveau QashQai. Mon mari kiffe le dedans, moi, surtout le dehors, notamment la couleur je dois l'avouer. Nous avons voyagé dans les meilleures conditions, je dois le dire!

     

    Mange, vis, aime.

    Nous sommes partis sous la pluie, pour arriver, 1500 km et 19h plus tard (oui avec des enfants il y a beaucoup d'arrêts - joie) sous le soleil.. autant vous dire que j'étais fraîche comme une rose, voyez plutôt! 

    Mange, vis, aime.

     

    Toutafé, il s'agit là de ma tenue de voyage, et encore j'ai renoncé aux talons, il étaient tous dans le coffre de toit.

    Nan bon je déconne, c'était le lendemain et je vous épargne mon jogging pourri et mes cernes.

     

    Pour le reste, mieux que des mots, je vous laisse avec ces clichés, volés avec mon téléphone.

    On profite beaucoup, on remplit nos yeux et nos ventres de merveilles, la vie parait plus jolie, les gens plus souriants, les enfants moins chiants, la mer plus bleue et le ciel plus beau... Mais je ne suis pas objective, alors, je vous laisse juger!

     

     

    Mange, vis, aime.

     

    Mange, vis, aime.

     

    Mange, vis, aime.

    - POMPEI -

     

    Mange, vis, aime.

    Mange, vis, aime.Mange, vis, aime.

     linguine ai frutti di mare - caffé - panino bocconcino e bresaola

     

    Mange, vis, aime.

     l'avantage d'un toit panoramique.. On profite de toute la vue..

     

    Le matin la plage ça se mérite. 

    15km de virages mais avec cette vue, on en redemanderait presque:

     

     

    Mange, vis, aime.

     

    Mange, vis, aime.

    Mange, vis, aime.Mange, vis, aime.

     

     

     

     

     

     bruschetta e olive ascolane - orata - gnocchetti sardi fagioli e cozze

     

    Mange, vis, aime.

     gelato

    Mange, vis, aime.

     

    coucher de soleil de mon village 

     

    Mange, vis, aime.

     - AMALFI -

    Mange, vis, aime.

     - GROTTE DI PERTOSA -

    Mange, vis, aime.

     

    Mange, vis, aime.

    Mange, vis, aime.

     - VIETRI SUL MARE -

     

    Mange, vis, aime.Mange, vis, aime.

     

     

     

     

    Mange, vis, aime.

     

     crespelle - ravioli melenzane  e provola - pizzaaaaaaaaaaaaaaa!

     

    Mange, vis, aime.

    ce matin, comme souvent.. un embouteillage.. ^^

     

    Mange, vis, aime.

    - MAIORI -

     

    Mange, vis, aime. #1

     

     

    Voilà pour la première partie, je reviendrai avec la 2ème d'ici quelques jours, enfin si ça vous dit!

    Baci a tutti!

     


    11 commentaires
  • Nous avons passé le week end à Amsterdam, en famille.

    C'était bien, vraiment bien.

    Alors je pourrais te raconter à quel point il a fait beau, un vrai week end de printemps.

    Je pourrais te parler des canaux, du charme de chaque ruelle de cette ville, des vélos, des petits bateaux, de l'hôtel sublime et de la plage, plus au nord, où nous sommes allés prendre une bouffée d'iode qui fait du bien au coeur!

    Mais j'ai décidé de te raconter ça avec des mots d'enfants.

    Notre cadet nous a régalés par sa spontanéité et son émerveillement.. Ouais je sais ça fait gnangnan de dire ça mais ça m'arrive des fois, promis je me ressaisis rapidos (attention, rapidos est un mot qui n'est plus utilisé depuis 1987, il est dangereux pour la santé)

    Bref, à cet âge tout ce qu'on ressent est verbalisé pour notre plus grand bonheur, (OU PAS. parfois j'aimerais tellement qu'il se taise bon sang comment fait il pour parler autant???).. voilà donc Amsterdam vu par A., 4 ans dans quelques jours (note à moi même, penser à arrêter le temps):

     

    En découvrant l'hôtel:

    "Wahhhhhhh Maman elle est belle cette maison là! L'autre elle était trop moche!"

    Tu m'étonnes. Je ne te raconte pas sa tête, hier soir, au retour.. Ni les cris de désespoir, non vraiment je préfère t'épargner ça.

     

     

    En découvrant des petits chocolats sur son oreiller:

    "WoWoWOOOOOOOOWWWWWWWWW Mais c'est le pa-ra-diiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis"

    Il en faut peu pour être heureux :D

     

    En voyant la plage:

    "Ouaaaaaaaaaaaaaais on se déshabille! tous à la meeeeeeeeeeeeer!"

    à 4 ans on s'en cogne de l’hypothermie

     

    Pendant notre ballade en bateau:

    "Pourquoi le monsieur il parle, moi ze préfère la musique! MONSIEUR TU PEUX METTRE LA MUSIQUE ISTOPLééé??"

    C'est vrai bordel, ça manque de son ici! DJ commandant fais péter du bon RAP!!! ou du Patrick Sébastien il kiffe pareil.

     

    Au burger king:

    "Moi ze voudrais une pizza!"

    Je suis ritale et je le reste...

    (je pense qu'à ce jour il reste le seul être humain à avoir bouffé une pizza dans un burger king, nous sommes passés à 2 doigts du bannissement à vie du fast food. Mon mari a du pleurer et les payer grassement)

     

    Après avoir vu un spectacle de danse de rue, et après avoir donné de l'argent aux danseurs:

    "Moi aussi maintenant je dônse regarde (s’exécute ma foi fort bien, ils auraient pu le prendre dans la troupe)... Tu m'donne des sous??"

    Mon fils est cupide, et ne perd visiblement jamais le nord.

     

    Au marché aux fleurs:

    "C'est comme un grand jardin, mais sans l'herbe, pourquoi y a pas l'herbe là hein? ils ont pris la tondeuse??"

    Pas faux. Y a pas d'herbe. Enfin y'a pas d'herbe.. on se comprend.. Il n'a pas visité les Coffee Shops..

     

     

    Au resto où on bouffe des fruits de mer à se damner:

    "Moi ze veux les pâtes!"

    Je suis ritale et je le reste, bis. Fort heureusement il n'a pas demandé du couscous, plus dur à trouver.

     

     

    Je crois qu'il a été, pour son grand frère et nous, l'attraction principale de ces 2 jours.. ça me fait sourire de savoir, qu'au bout de 5h de route, notre meilleur moment, c'est lui. 

     


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique