• Nous sommes partis sur un coup de tête, mercredi matin, juste après le petit déjeuner.

    Il pleuvait depuis des jours chez nous et on avait besoin de changer d'air.

     

    Strasbourg est à moins de 2 heures de route de la maison et on n'avait jamais pris le temps d'aller la visiter, un coup d'oeil sur la météo : belles éclaircies. 

    BINGO.

    On met quelques affaires dans un sac, trente minutes plus tard on était dans la voiture, j'ai trouvé l'hôtel* en chemin, réservé en 2 clics... prévoir à l'avance c'est surfait de toutes façons ! 

     

    Nous avons passé un peu plus de 24h sur place, et nous avons adoré !

    Nous n'avions rien prévu de visiter en particulier, on n'avait pas très envie de s'enfermer dans un musée mais plutôt de découvrir la ville en se promenant, c'est ce que nous avons fait !

    On s'est laissés porter par les rues, les quais, les ruelles, les parfums, nous avons admiré la cathédrale majestueuse sous toutes les coutures, de jour, puis de nuit, dehors et dedans, elle est vraiment incroyable.

     

    Nous sommes arrivés au Parc de l'orangerie, les cigognes étaient là par dizaines, mais nous avons étés déçus par les animaux en captivité en plein milieu du parc... de très grands oiseaux dans de toutes petites cages, des singes au regard triste... nous n'allons pas dans les cirques avec animaux et nous n'allons plus au zoo, mon fils cadet est vraiment boulversé à la vue d'un animal en cage, et là on ne savait pas, donc ça s'est imposé à nous et on a trouvé ça tellement dommage, ça a gâché la beauté du parc, des cigognes.

     

    L'architecture de la ville est sublime, si bien qu'on marche toujours le nez en l'air, il y a du beau partout !

    Mon mari, qui était plus attentif que moi aux cours d'histoire, a pu transmettre énormément de choses aux garçons, moi je n'écoutais toujours pas ce qui fait qu'ils sont tous plus calés que moi désormais.

    Les vélos, les pavés et les ponts donnent à Strasbourg un petit air d'Amsterdam, et de nuit, c'est encore plus magique.

     

    Un peu plus de 20 kilomètres de marche plus tard, et non sans avoir englouti quelques Bretzels, nous avons repris le chemin de la maison, encore sous le charme ! 

     

     

     

     

    Strasbourg jolie

    Strasbourg jolie

    Strasbourg jolie

     

     

     

     

     

    Strasbourg jolie

    Strasbourg jolie

     

     

     

    Strasbourg jolie

     

    Strasbourg jolie

    Strasbourg jolie

     

    Ces derniers clichés sont de mon presque 7 ans, qui adore tout prendre en photo, comme sa mère, je les mets sans la moindre retouche, je trouve qu'il a l'oeil cet enfant, mais je ne suis pas hyper objective ceci dit ! 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Si vous avez l'occasion de passer par cette jolie ville, arrêtez vous, flânez un peu, même en dehors de la période de Noël elle est magique ! 

     

     

     

    *pour ceux qui me demandaient sur snap, nous avons dormi à l'Hôtel Suisse que je vous conseille : très typique, hyper bien placé (juste derrière la cathédrale, mais genre à 30 pas), chambre spacieuse et confortable, petit dej hyper bon ! mais pas de parking (il y en a un à 300mètres, public, surveillé qui vous coutera environ 20€/jour).

     

     

     

    Suivez moi sur Instagram/Snapchat/Twitter : @SEEBYSE

     

     


    1 commentaire
  • Vous n'êtes pas sans savoir que mi-janvier, j'ai rejoint 3 autres folles dingues pour 4 jours à Biarritz.

    Nous avions tenté l'expérience l'année dernière déjà (vous trouverez le résumé ici, , et encore ici), depuis nous ne sommes plus quittées, à tel point qu'on n'a pas vu 2016 passer qu'il était déjà temps de remettre ça. OH YEAH.

     

    Le réveil à 5H du jeudi matin piquait un peu, on ne va pas se mentir, mais la perspective de retrouver Cynthia à Paris, puis Sophie et Ginie à Bordeaux effaçait complètement la fatigue. 

    2 Tgv, 6heures et 3 gares plus tard, nous étions réunies. Comme si nous nous étions quittées la veille, comme si ces 12 derniers mois n'avaient pas existé, nous voici en route vers la ville qui a été le berceau de notre amitié.

     

     

    Nous avons été invitées pour 2 nuits au Sofitel Biarritz Le Miramar, depuis que j'en avais été informée, j'usais google image à force de regarder les photos, et j'avais qu'une hâte y être pour faire les miennes tellement ça me vendait du rêve. Nous n'avons pas été déçues. 

     

    Arrivées dans l'après midi, on nous accueille, on nous explique le programme, on nous montre nos chambres, communicantes pour plus de plaisir, et nous on essaie de bien se tenir et de ne pas trop lâcher de gros mots de contentement.

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

     

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

     

     

    Une fois seules, on ne se retient plus. 

    On saute sur le lit comme des gamines, Sophie se transforme en DJ et, le champagne aidant, on décide d'aller tester la piscine. 

    Faudrait pas se priver de tant de beauté.

     

    Le vent emportait les chaussons mais l'eau était bonne, il a été très facile de plonger, beaucoup moins d'en sortir.

    Quand t'es mouillée et qu'il fait 6 degrés dehors, c'est fort agréable n'est-ce pas ? 

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

    Mais ça valait le coup, on a pu faire des chouettes photos, (oui nous avons toujours un photographe personnel qui nous suit partout) (ça va je déconne c'était le gentil monsieur de la piscine). Vous pouvez voir sur ces clichés que j'ai tenté en vain de noyer Sophie. Elle est résistante la bougresse. 

     

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

     

     

    La journée a été longue, on décide de passer la soirée dans la chambre, ce sera apéro, sushi (dégueux, je vous donne pas l'adresse du coup hein) (mais on avait des chips, des smarties et des maltesers pour compenser), et jeux à la con. 

     

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

    Oui, car nous avons  réinventé le baccalauréat : au diable les fleurs, couleurs et métiers, bonjours la version 2017 tellement plus cool : gros mots/insultes - titre de film X (oui on inventait bien sur on a pas une telle culture) entre autres catégories.

    Fou rires garantis. 

    Quelques heures plus tard, je roupille sur le canapé, les rires de ces 3 dindes me bercent, je m'endors comme un bébé certaine d'être là où je dois être, entourée de celles qui m'avaient tant manqué. 

     

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

     


     

    Le vendredi nous avons un programme chargé ! 

    Après un petit déjeuner en chambre à faire pâlir tous les marquis de Sade (pardon pour la chanson dans la tête, mais c'est tout ce qui m'est venu)...

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

    (oui il est juste de vous montrer la réalité d'une photo instagram) 

     

     

    ...on nous annonce qu'on va nous enfermer dans un caisson par -160 degrés.

     

    Je me disais aussi qu'ils avaient été beaucoup trop gentils depuis notre arrivé, c'était louche, en fait ils voulaient notre mort, c'était clair.

    Bon il s'agit de tenir 3mn, la cryothérapie a tout un tas de vertus, moi je n'en ai retenu qu'une :  -800 calories en 3 minutes.

    Je peux vous dire que c'est le genre d'argument qui te donne du courage et des ailes.

    Sophie commence, je vois qu'elle panique un peu, ce qui ne me rassure PAS DU TOUT parce qu'en général elle ne panique JAMAIS.

    Idem pour Cynthia, alors je me répète dans la tête "-800 calories -800 calories meuf ça représente un mac do !"

    Alors j'ai réussi. 

    Bon j'ai tenu qu'une minute 30 mais j'ai réussi ! Bon en chantant très fort et faux "TI AMO" pour ne pas succomber à l'angoisse MAIS J'AI RÉUUUSSIII !
    Et je suis fière ! et je le referai sans hésiter parce que c'était vraiment génial et qu'on se sent hyper bien après ! 

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

    (et puis le kiné qui était là avec nous tout le long nous a expliqué que toute l'équipe de rugby y passait régulièrement et que certains ne tenaient même pas une minute, ALORS ? C'EST QUI LA BOSS ? ) (bon c'est Sophie clairement c'est celle qui a tenu le plus ! )

     

     

    Pour nous remettre de nos émotions et de toutes ces calories perdues nous avons déjeuné à La Pizzeria de Bidart, j'ai adoré cet endroit, la vue, le décor, la bouffe, c'était top !

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

    Nous avons fait la connaissance d'une amie de Ginie, aussi barrée qu'elle, on s'est marrées comme des baleines pendant 2 heures et c'était encore meilleur !

     

    De retour à l'hôtel pour la suite du programme : cocon marin,  modelage pluie marine et soin visage hydratant. 

     

    Le cocon marin porte parfaitement son nom, j'ai eu l'impression d'être une chenille dans son cocon et j'en suis ressortie papillon ! Allongée sur un lit flottant qui descend ensuite "en hamac", de la musique dans les oreilles, un massage du crâne et du visage, bonheur ? Vous avez dit BONHEUR ? 

     

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

    (oui ça fait lit mortuaire, mais je veux bien crever comme ça à choisir..)

     

    Le modelage pluie marine a été un autre pur moment de bonheur, allongée sur le ventre on a massé mon dos, mes jambes, mes pieds, mon cou, avec un sérum marin et sous une pluie d'eau salée chaude. LE PIED TOTAL. 

    Et enfin le soin visage cellulaire hydratant LA PRAIRIE, aka les crèmes réputées dans  le monde entier (et qui coutent une blinde on ne va pas se mentir) mais qui sont tellement efficaces qu'on est toutes les trois ressorties de là en paraissant 10 ans de moins. Bye bye les ridules. 

     

    Entre deux soins on avait besoin de se détendre (MOUAHAH) donc on se retrouvait dans la salle prévue à cet effet, une petite infusion à la main, un bon livre et un plaid, face à l'océan. Le paradis ne doit pas être si différent de ça.

     

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

     

    Puisqu'on est toutes belles toutes neuves, on quitte nos peignoirs pour nos tenues de bombasses (oui, on a le droit de se la péter), direction le restaurant du Régina, ou tout a commencé l'année dernière, pour un diner succulent et raffiné rythmé de gros mots et de pouffage en règle.

    Nous avons achevé ce vendredi 13 en perdant quelques euros au Casino de Biarritz.

    Nous avions l'amitié, la santé et l'amour, on laisse l'argent sans trop de regrets ! 

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

     

    Biarritz 2017 - JOUR 1 et 2

     

     

    ...à suivre


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique