• Il padre

    Un papa, ça reste un papa.

    Même si il est loin d'être parfait, même si il est loin tout court, l'amour d'un père pour sa fille c'est quelque chose d'assez inexplicable en vrai.

    Tous les pères ont une caractéristique bien précise, quelque chose qui les rend uniques.

    Le mien est italien.

    Cet adjectif résume assez bien la situation.

    Italien, comprenez: macho, possessif, fier, têtu, avec un certain penchant ou un penchant certain à tout exagérer.

    (si vous enlevez le premier qualificatif, je me rend compte, que bordel de merde, je suis lui version cheveux longs) (ah, et les gros mots aussi, c'est lui)

    J'ai aujourd'hui 31 ans, je suis mariée et maman, une adulte quoi, cependant si un soir en m'appelant il apprend que je suis dehors, il me dit de rentrer car je cite "il fait trop noir et puis il fait froid".

    Je me suis toujours demandée comment il pouvait être autant au courant de la météo en étant à plus de 2000km de moi.

    Je ne vous précise pas qu'il fait TOUJOURS froid pour lui dans l'est de la France, même un 15 août alors que certains meurent de la canicule.

    Il y a quelques années je suis allée en vacances chez moi, dans le sud de l'Italie, seule avec mes enfants, mon mari étant resté ici pour nous payer nos vacances pour travailler, mon père était donc en première ligne de nouveau, voilà pourquoi: "Mais qu'est ce que tu vas faire de toutes ces valises, un maillot de bain et un pyjama ça suffit, tu vas aller où de toute façon avec les petits hein? faut rester à la maison vous êtes fatigués après la plage!"

    Après météorologue, le voilà médecin et voyant. Il est formidable.

    "Attention à l'eau et au soleil, restez au bord, surveille les petits, en 2 secondes ils peuvent te les voler (?? mais qui??), ne mangez pas là haut c'est trop cher et c'est pas bon", à la plage, c'est pratique. Il est notre Mitch Buchannon.

    "Fais gaffe aux voitures, scooters, et même aux vélos" personne ne sait rouler à part lui.. La seule fois où j'ai pris le volant avec lui à mes côtés, et qu'au bout de 10 mètres il a voulu tuer un pauvre homme qui en faisant sa marche arrière ne m'avait pas vu tout de suite, j'ai abdiqué. "Tu voulais tuer ma fille c'est ça? c'est ça?? Tu as oublié de mettre tes yeux ce matin? hein? tu veux que je t'offre un retro?? T'aurais pu tuer ma fille (on roulait à 8km/h!!!!!!!!!!!!! tout au plus il aurait tué un phare!) j'aurais été obligé de te mettre sous terre, imbécile, *****,*****,***** ...". Mon papa fait aussi la circulation, et il a le sens de la mesure.

    Lorsqu'il a appris que j'écrivais un livre, il m'a ordonné conseillé de "Le faire de suite traduire en italien aussi, parce que eh, c'est ta langue natale, et puis quand tu en auras vendu 1.000.000 en France (!!!) tu seras au moins déjà prête à conquérir aussi l'Italie!". Critique littéraire, éditeur, attaché de presse. Cet homme sait tout faire.

    L'autre jour j'étais à Paris pour tourner une vidéo, le lendemain il voulait savoir quand la dite vidéo allait passer à la télé. Je lui explique que c'est pour le WEB seulement.. qu'il ne faut tout de même pas rêver... j'aurais voulu vous le montrer.. "Mais pourquoi? pourquoi pas la télé? tu dois aller à la télé internet c'est pas assez, ils le savent qui tu es???".  Agent. Modeste. Il a vraisemblablement les pieds sur terre.

    Je vous passe les détails concernant mon apparence, à l'entendre Miss Monde peut aller se re sapper, si l'un de mes frères me charrie en sa présence sur mon gros nez par exemple, il signe son arrête de mort, une fois mon mari a essayé aussi ce genre d'humour, un regard a suffi, et que dire de mon immense intelligence: l'humanité toute entière serait perdue sans moi, ça va sans dire. Obama lui même devrait me consulter avant toute décision.

    Des anecdotes comme celles ci j'en ai des 100aines, ça n'a pas toujours été facile de prendre ça avec le sourire, croyez moi, et pourtant, pourtant aujourd'hui je ne changerais rien de sa personnalité, peut être parce que je me retrouve un peu beaucoup dans ce qu'il est.

    Je comprends que c'est un trop plein d'amour, un trop plein de fierté, un trop plein d'angoisses et une carapace aussi. Alors il n'est pas parfait, mais c'est le mien et puis c'est plus marrant comme ça. 

    Un père italien ne discute pas, il affirme, tu es d'accord, si jamais tu n'es pas vraiment d'accord, tu es d'accord quand même.

    Un padre c'est tout ça, et puis c'est beau aussi, le plus beau forcément.

     

    « Vie de mère #74Week end avec Thalasseo: reportage choc au coeur de l'Alsace »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Tounsya
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 17:53
    Jadore mon papa c le plus beau!!!
    2
    luluZ
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 18:02
    Ohlala, quelle belle déclaration... Moi aussi j'ai un super papa, même si tout cet amour il ne sait pas le montrer...je sais qu'il est là :) merci sé !
    3
    sylvie
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 18:08

    tu en as de la chance . mon père a moi est tout pourri . non il ne m'a pas abandonnée à la naissance . non il ne m'a ni battu . mais depuis le jour ou je suis née il n' jamais cessée de me dire , de me répéter , et plus tard de sous-entendre ( il vieillit et moi j'ai grandit donc il a beaucoup moins de liberté de parole ) que je n'étais pas grand chose de très intéressant ... j'ai grandi sous les reproches , les humiliations , les injures , le harcèlement , la méchanceté aussi ... non je n'ai pas été maltraité comme dans un film de M6 , mais je ne l'aime pas ... du tout ... 


    alors tu as beaucoup de chance d'avoir un papa comme ça . et si tu es ce que tu es , c'est grâce à lui , aussi ... moi j'ai de la chance j'ai trouvé un formidable mari qui est un bon papa ... alors je ne suis pas à plaindre , et loin de là ...

    4
    Anne-ddf
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 18:08

    Mon dieu c'est tellement ca ! Papa Italien ici aussi et j'ai ricané, beaucoup, en lisant cet article car pour lui je suis la plus belle/intelligente/meilleure au monde (ne barrez pas la mention inutile il n'y en a pas !). Et cette tendance à l'exagération ahahaha c'est EXACTEMENT CA !!!! 

     

    (l'autre jour, j'étais en vacances en Lorraine donc je faisais le tour de mes amis, normal pour quelqu'un qui habite à 1000 km !). Un soir je vais chez une amie qui habite à 500m de chez mon père à pied. Lui "QUOI ? tu vas pas y aller à pied ! Prend la voiture !" Moi : "mais ca va pas ou quoi ? Je vais trouver une place plus loin qu'ici pour me garer !" lui :" Oui bon si tu y vas a pied change toi, te met pas en jupe, met des basket, ne prend pas ton sac juste la clé pour rentrer, ON SAIT PAS CE QUI PEUT ARRIVER". J'ai 23 ans et j'étais morte de rire (et ma mère aussi (Corine ), mais lui était hyper sérieux et inquiet)

     

    Voilà voilà, mais on les aime nos papa Italiens <3 

    5
    stef5857
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 18:11
    Trés beaux texte..... j'adore..... mon père vient du sud de l'Italie... et moi je suis du 57 .... un peu comme toi.... mais ce sont nos seuls points communs ( enfin je suppose)...
    6
    Nathalie
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 18:13
    Bravo. Encore un texte formidable, je savais que je verserai une larme (des larmes) rien qu en lisant le titre. Et ca me parle. Moi j ai un papa si pres geographiquement, et tellement loin pourtant!
    7
    Aline
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 18:17
    C est une magnifique déclaration d amour pour ton papa .Mon papa étant décédé lorsque j avais 2 ans je n ai aucun souvenir de lui .. Ta déclaration me rapelle toutes les choses que nous n avons pas pu vivre . Je ne suis pas malheureuse car j ai la chance d avoir une maman qui a assuré et un super mari qui joue merveilleusement son rôle auprès de nos 2 filles et de notre fils :-)
    8
    amandine
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 18:20
    Quelle belle declaration a ton papa. Les mots, les phrases sont tellement bien choisi!!! J'ai aussi un super papa qui se bat contre un cancer. Mon super papa
    9
    Barbara
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 18:26
    C'est tellement beau Serena.
    Mon papa m'a été arraché il y a neuf mois. Il me manque.
    10
    Melyly
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 18:36
    Une grosse pensée à mon papa qui est partie rejoindre les étoiles il y a 4 mois.
    Etant a l'époque enceinte de 6 mois il n'aura pas connus sa 2eme petite fille.
    À toutes celles qui ont encore leur papa, profitez en et dites leur que vous l'aimez !
    On ne sait pas de quoi demain sera fait. J'en ai pris conscience il y a peu.
    11
    delphine
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 18:43

    Magnifique texte, si vrai et si touchant! Le mien nous a quitté voilà déjà presque 9 ans et il n'est pas un jour sans que je pense à lui, sans qu'il me manque....J'étais aussi la plus belle, la plus intelligente, la plus tout.....et mine de rien c'est si bon de grandir avec un regard aussi tendre et indulgent :)

    12
    Laurine
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 18:48
    Comme c'est beau... Belle déclaration pour ton Papa qui doit être si fièr ! Moi aussi j'ai un papa italien. J'ai eu... Il me manque depuis plus d'un an. Mon héros. Alors quand ma maman m'a raconté comment il se cachait pour regarder ses deux princesses à la danse, mon coeur a fondu...
    13
    Didounette
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 19:11
    Moi j'ai 30 ans et presque rien vécu ..... Mais je n'ai plus mon papa .... Il est parti il y a 15 ans .... Et je jure qu'en te lisant je l'ai retrouvé l'espace d'un instant .... Merci pour ça.....
    14
    Emi
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 19:30

    J'adore ton texte. Mon père n'est pas italien mais il est un peu comme ça avec moi. Et quand j'entends mon mari dire " MA fille" je me dis que la relève est assurée ! 

    15
    Mel
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 19:59

    Merci pour ce texte: mon papa est d'une culture plus asiatique :) et je suis aussi pas mal à l'Est... , mais les 1ères citations, c'est copié collé.... très connectée à lui aussi ces derniers temps, lors de certaines prises de conscience, de blessures, de manques qui resurgissent.... et surtout ta conclusion me fait du bien, oui, ne pas oublier le beau, le Bon , l'Amour....

    16
    Céline Obecalp
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 21:19

    SERENA JE TE REMERCIE... Cette année ça va faire 20 ans que mon papa n'est plus là. J'ai passé plus de temps orpheline qu'avec lui... Mais en lisant ce texte je me suis souvenu! Des bonnes choses, des choses qui font du bien, des dimanches avec lui au rugby (mouais j'étais un peu garçon manqué), des gros sablés qu'il prenait pour moi à la boulangerie en venant me chercher au collège, des soirs où il faisait les comptes de son entreprise et qu'il me laissait jouer avec la grosse calculette (oui, celle avec le rouleau de papier qui fait gruik-gruik), des conseils de classe où on retournait tout le monde l'année où on a été délégués en même temps, moi de la classe, lui des parents d'élèves, de ses grands discours élogieux à mon égard partout où il me trimballait (MA fille, j'ai connu!). Grâce à toi SERENA, ce soir je ne pense pas à l'absence, à la fin, à la valse des médecins, aux chambres d'hôpital moches, ce soir on est beaucoup à avoir chaud dedans de nous, grâce à toi, et à ton Papa. Et même si ce n'est pas du tout mon style j'avais envie de partager ça avec toi, et avec vous tous.<3

    17
    Celinettedu57
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 22:04
    Serena !!!!! Mon dieu qu'il me tarde de te lire !!!
    Tes textes sont toujours MA-GNI-FI-QUE !!!!
    On sent l'amour dans tes écrits , on ressent ce que ton cœur pense !!!!
    J'ai été très émue sur ce texte , mariée à un italien je lui ai lu , il m'a dit que si un jour notre fille écris une si belle déclaration , un homme italien ( macho++++++) ne pourrait plus s'arrêter de pleurer .... :O j'ai été choquée là !!!
    En tout cas tu as un don dans tout ce que tu touche et là ton PADRÉ il à raison !!!
    Bravo , superbe hommage
    Bises
    18
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 22:39

    C'est beau de l'écriture et de la déclaration d'amour à ton papounet tout ça !
    Ma mère n'est pas Italienne mais elle est aussi multi fonctions comme lui, médecin, météorologue, meilleure cuisinière de france, couturière, avocate à ses heures perdues...
    Mais depuis que je suis maman, je la comprends !!
    bizoux

    19
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 22:56

    Un grand merci pour toutes vos réactions, partages et commentaires! Je suis très touchée!! Céline, merci de partager ça avec nous, je t'embrasse!!

    20
    Céline Obecalp
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 23:21

    Voilà, je souris béatement parce que je te lis depuis un bout de temps, en silence, et que pour la première fois où je m'exprime, tu me réponds! Mouhahahahaha!  Quand je regarde la photo de ton papa, mis à part sa ressemblance avec Tony Danza (wouahhh, donc!) je revois mon père qui avait aussi l'habitude de demi-boutonner sa chemise => sourire nostalgique, alors qu'il y a vingt ans ça m'horrip(o)ilait au plus haut point! <3

    Merci encore, et plein de bisouilles roses et Nutella pour toi et tes trois hommes.

    21
    Samedi 1er Février 2014 à 10:30

    en faite, tu as de la chance, car ton papa est vraiment un chouette papa et toutes les filles n'ont pas cette chance....

    22
    DesperateHouseweasel
    Samedi 1er Février 2014 à 11:16

    Il est génial ! Mon père n'a pas ce caractère (je l'aime tout autant) mais j'imagine tout à fait ça chez mon beau-père...

    Je n'ai malheureusement jamais eu l'occasion de le connaitre.

    Mais ce portrait que tu dresses, c'est lui aussi, fier et protecteur, fidèle à l'Italie,... Tout ce que son fils m'a raconté et tout ce dont il a hérité !

     

    Tu peux être fière de lui autant qu'il est fier de toi (et visiblement ce n'est pas peu!)

    23
    Mardi 4 Février 2014 à 21:00

    Ton père est trop! Trop mignon, trop drôle, j'adore! J'ai des origines italiennes moi aussi (même si ma famille proche n'est plus là bas depuis un moment, on reste quand même très attachés à notre italie <3) et je trouve ton article très attendrissant. Je met quand même une mention spéciale au "Tu as pas mis tes yeux ce matin" qui m'a fait mourir de rire. Je la garde celle là, elle pourra resservir ;)

    24
    Mercredi 5 Février 2014 à 10:27

    Comme toujours, le rire et l'émotion sont au rendez-vous !


    Séréna, tu as le verbe qui fait mouche et les épices parfaites pour réhausser tous les sujets ! Te lire est une dégustation bruyante de "hummmm, ch'est trop bon..."


    Merci pour ça, j'ai vraiment hâte de découvrir ton livre...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :