• J'ai lu / J'ai kiffé #12

    J'ai pas mal lu ces dernières semaines, je crois que l'automne et l'hiver sont les saisons où j'aime le plus lire.

    Le temps s'y prête plus aussi il faut dire, le plaid nous appelle, le canapé nous tend les bras.. difficile de résister, hein ? 

     

    J'ai fait plein de belles découvertes, je continue à partager mon ressenti à vif sur Snapchat ou Instagram mais j'aime aussi venir ici, ensuite, et tapoter sur le clavier, "à froid", j'aime mettre des mots sur les sensations que ces romans m'ont fait vivre, donner des noms aux émotions que les personnages m'ont fait ressentir.

    Oui, bon vous l'aurez compris, j'aime bien cet exercice.

    Puis aussi je sais combien elle vous plait cette rubrique, alors je vais essayer de ne jamais la laisser tomber, promis !

     

    J'ai lu / J'ai kiffé #12

     

    Je continue à alterner histoire "difficile" et livre "léger", je fais des grands écarts littéraires immenses mais j'ai besoin de passer de l'un à l'autre, parfois (souvent) je les lis même en même temps, enfin j'alterne selon l'humeur du jour. J'ai besoin de cet équilibre, parce qu'un roman trop difficile peut me remuer longtemps, me déprimer et que j'ai besoin de vite rire ou sourire pour ne pas avoir le cafard. 

     

     

    Alors vous ne serez plus jamais triste :

    J'ai connu Baptiste Beaulieu d'abord via sa page Facebook et son blog, j'ai de suite adhéré à la prose de ce médecin qui raconte avec beaucoup d'amour et de tendresse le quotidien des soignants et des patients.

    Je me suis donc naturellement tournée vers ses livres et j'ai commencé par celui-ci.

    C'est presque un conte ce livre, ce que j'aime chez cet auteur c'est sa capacité à mettre de l'humour et de la poésie partout, je me suis beaucoup attachée à ce duo surprenant, j'ai passé un excellent moment en leur compagnie et j'ai adoré les pages numérotées à l'envers, comme un compte à rebours. 

     

    "Un médecin malheureux, qui ne se rappelle plus comment soigner depuis le départ de sa femme, a décidé de mettre fin à ses jours. Dans le taxi qui le mène à l’hôpital pour régler quelques affaires, il fait la connaissance de sa mystérieuse conductrice : une vieille dame excentrique capable de deviner quand les gens vont mourir. Pour convaincre le Docteur de revenir sur sa décision, elle exige sept jours durant lesquels il devra se soumettre à toutes ses fantaisies.
    Le compte à rebours est lancé. Qui, du désespoir ou de la joie de vivre, l’emportera ? Avec une poésie joyeuse et une profonde sensibilité, Baptiste Beaulieu imagine une merveilleuse rencontre entre deux êtres qui cherchent à réenchanter le monde."

     

    La ballade de l'enfant gris :

    Une grosse claque ce livre, triste, drôle, émouvant. Il s'agit de la mort d'un enfant, du lien unique avec son médecin, de l'absence de sa mère.. c'est bouleversant et pourtant on sourit, pourtant on voyage, on imagine les paysages, on se ballade nous aussi... 

    C'est le genre d'ouvrage qui change la vision des choses, c'est rempli d'humanité. C'est à lire.

    (Il faut savoir que Baptiste Beaulieu reverse tous ses droits d'auteur à des associations qui viennent en aide aux enfants)

     

    "C’est l’histoire de Jo’, jeune interne en pédiatrie à la personnalité fantasque, à qui tout sourit.
    C’est l’histoire de No’, un petit garçon de sept ans attachant et joueur, qui est atteint d’un mal incurable et ne comprend pas pourquoi sa maman ne vient pas plus souvent le voir à l’hôpital.
    C’est l’histoire de Maria, une mère secrète, qui disparaît à l’autre bout du monde au lieu de rester au chevet de son fils.
    Un matin, dans la chambre de l’enfant, survient un drame qui lie à jamais le destin de ces trois êtres.
    Jo’ devra tout quitter pour partir sur les traces de Maria et percer ses mystères.

    Inspiré par le choc ressenti lors de la disparition de l’un de ses jeunes patients, l’auteur livre une quête initiatique et poétique, semée de recoins obscurs qui s’illuminent. Un magnifique troisième roman, porté par des personnages profondément humains. "

     

    Les crevettes ont le coeur dans la tête :

    Qu'est ce que j'ai ri ! mais vraiment quoi ! des fou rires sur certains passages bon sang ça fait du bien ! Ce livre est tellement divertissant, et il colle la banane ! J'en avais bien besoin après l'enfant gris et il a parfaitement réussi sa mission de me redonner le sourire !!

     

    "Je m'appelle Marion, je fais 1m70 (en talons) et 52 kilos (en rêve). Je suis née en 1980 - une année détestable pour le Bordeaux et franchement pas terrible pour Joe Dassin qui est mort pendant les grandes vacances - et je suis célibataire, mais ça, vous oubliez, ça ne devrait pas durer : je suis enfin décidée à trouver l'homme de ma vie... Seulement les mecs bien, c'est pas comme les métros, il n'en passe pas toutes les quatre minutes." Une comédie romantique survitaminée, alternant anecdotes hilarantes et portraits irrésistibles. Marion possède l'humour de Bridget Jones et le charisme de Carrie Bradshaw. 

     

     

    J'ai lu / J'ai kiffé #12

    Chanson douce :

    Je suis capable de tout lire tant que c'est bien écrit.

    Les histoires très difficiles ne me font pas peur, mais ça ne doit pas être larmoyant, ça ne doit pas tomber dans le pathos, sinon c'est pas du tout ma came.

    Je ne prenais pas trop de risque normalement en achetant le dernier prix Goncourt, malgré le sujet : un double infanticide. Je ne spoil pas, c'est la première ligne de la première page de ce roman. 

    C'est parfaitement écrit. Bien sûr choquant, bien sûr bouleversant. Mais juste. Précis dans la description des personnages, de leur psychologie. Intéressant. Intriguant. Il se lit d'une traite, je n'ai pas pu le lâcher avant la fin. J'ai adoré la plume de LeÌla Slimani que je découvre et je vais donc lire aussi son premier roman.

    "Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame. A travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant. "

     

     

     

    J'ai lu / J'ai kiffé #12

    Repose-toi sur moi :

     C'est Jess qui me l'avait conseillé ce livre, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire au début, j'avoue, mais je suis heureuse d'avoir persévéré. C'est un très joli roman d'amour, une histoire moderne qui n'a rien d'un conte de fée, une rencontre qui fait tout basculer ou presque, des personnages attachants, bref, un joli moment avec ce couple surprenant. 

     

    "Aurore est une styliste reconnue et Ludovic un agriculteur reconverti dans le recouvrement de dettes. Ils n'ont rien en commun si ce n'est un curieux problème : des corbeaux ont élu domicile dans la cour de leur immeuble parisien. Elle en a une peur bleue, alors que son inflammable voisin saurait, lui, comment s'en débarrasser. Pour cette jeune femme, qui tout à la fois l'intimide et le rebute, il va les tuer. Ce premier pas les conduira sur un chemin périlleux qui, de la complicité à l'égarement amoureux, les éloignera peu à peu de leur raisonnable quotidien.Dans ce grand roman de l'amour et du désordre, Serge Joncour porte loin son regard : en faisant entrer en collision le monde contemporain et l'univers intime, il met en scène nos aspirations contraires, la ville et la campagne, la solidarité et l'égoïsme, dans un contexte de dérèglement général de la société où, finalement, aimer semble être la dernière façon de résister."

     

     

     

    J'adore la mode mais c'est tout ce que je déteste :

    Alors, Loic Prigent est mon héros, je le suis depuis longtemps sur twitter, c'est simple c'est l'un de mes comptes préférés ! J'attends ses tweets comme des petites friandises, je me marre de ces bribes de discussions rapportées des coulisses des défilés... JE SUIS JUSTE ULTRA FAN. 

    Donc quand il a sorti un livre avec tout ça dedans je l'ai acheté de suite et je ne regrette pas. Au moindre coup de mou j'ouvre une page au hasard et là c'est bonheur ! 

    "Voici les saisons de couture de Loïc Prigent. Depuis 2011, celui qui est le plus influent documentariste de la mode tient un compte twitter (@LoicPrigent) qui fait grincer des dents tout le milieu de la mode et rire tous les autres (et parfois le milieu lui-même). Laissant ses oreilles traîner dans les défilés et les studios, il y recueille les bons mots, les rosseries, les énormités, les béatitudes et les coups de griffe des participants de ce petit cercle qui gouverne le goût du monde entier. Mannequins ? Attachés de presse ? Créateurs ? Qui parle ? Ecoutez-les, orchestrés par Loïc Prigent, porte-voix de cette nouvelle comédie humaine. Il y invente un nouveau genre littéraire : le pépiement.

    « Ne pleure pas. Pense à ton maquillage. »

    « - C'était bien ton dîner?
    - J'ai dit que des trucs que j'avais déjà dits et écouté que des conversations que j'avais déjà entendues. »

    « - Quel jour on est ?
    - Mais comment veux tu que je le sache ? »

    « J'ai tellement faim, je pourrais manger. »

    A coup sûr, le livre le plus drôle des années 10. Et, qui sait, le plus poétique ?"

     

     

     

    J'ai lu / J'ai kiffé #12

    Journal d'une mère indigne :

    J'aurais pu l'écrire mais j'aurais certainement fait moins bien que Sérial Mother, voilà un journal intime qui fait du bien, drôle, déculpabilisant, génial ! à coller sous le nez de toutes les mères parfaites :p 

    ""J'ai mis mon réveil à 5h30 ce matin parce que j'ai lu que le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt. Je me suis levée pour méditer mais je me sentais tellement seule dans mon salon (même le chien dormait) que j'ai finalement réveillé les enfants à 5h33. Je leur ai fait croire qu'il était 7h30, l'heure d'aller à l'école. Ils m'ont crue :-) "

    "Ce soir, j'ai donné des pâtes à manger aux enfants. Ça fait 4 soirs d'affilée!"

    Grâce à ce livre, vous verrez une nouvelle facette des mères d'aujourd'hui ! "

     

    L'arabe du futur : 

    Les romans illustrés c'est pas du tout mon truc, en revanche je suis ULTRA FAN de Riad Sattouf, de l'homme, de sa façon de raconter et des Cahiers d'Esther.  

    Donc je me suis enfin laissée tenter par L'arabe du futur. Et bien je l'ai englouti en un dimanche après-midi pluvieux et j'ai hâte de lire les 2 autres tomes. 

     

    "Un roman graphique où Riad Sattouf raconte sa jeunesse dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d’Hafez al-Assad.
    Né en 1978 d’un père syrien et d’une mère bretonne, Riad Sattouf grandit d’abord à Tripoli, en Libye, où son père vient d’être nommé professeur. Issu d’un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme, Abdel-Razak Sattouf élève son fils Riad dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance virile.
    En 1984, la famille déménage en Syrie et rejoint le berceau des Sattouf, un petit village près de Homs. Malmené par ses cousins (il est blond, cela n’aide pas…), le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle. Son père, lui, n’a qu’une idée en tête : que son fils Riad aille à l’école syrienne et devienne un Arabe moderne et éduqué, un Arabe du futur.
    L’Arabe du futur sera publié en trois volumes. Ce premier tome couvre la période 1978-1984."

     

     

    Ta deuxième vie commencera quand tu comprendras que tu n'en as qu'une :

    Celui ci je l'ai écouté en livre audio, l'histoire est assez "facile" en soi mais ce que j'ai apprécié dans cette lecture, enfin dans cette écoute, ce sont les outils donné au fur et à mesure de l'histoire. Outils parfaitement applicables au quotidien pour se sentir mieux et prendre ou re prendre sa vie en main ! ça booste !! 

    "- Vous souffrez probablement d'une forme de routinite aiguë. - Une quoi ? - Une routinite aiguë. C'est une affection de l'âme qui touche de plus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude... - Mais... Comment vous savez tout ça ? - Je suis routinologue. - Routino-quoi ? Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l'impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu'elle veut, c'est retrouver le chemin de la joie et de l'épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l'y aider, elle n'hésite pas longtemps : elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves... "

     

    J'ai lu / J'ai kiffé #12

     

    Let it snow ! 

    Pour terminer, demain sort en version numérique etvpour 0,99€ seulement ce recueil de nouvelles écrit par six auteures que j'adore !

    Un cadeau à se faire ABSOLUMENT :) Bon moment garanti !

     

     

    "Noël, cette fête qu’on adore détester ou qu’on déteste adorer ! Réunion familiale ou tête-à-tête foireux, de Paris à New York en passant par l’Italie, on peut y vivre des crush ou des clash, qu’importe ! La magie sera toujours au rendez-vous ! Alors… Let it snow !

    Six auteures, six réveillons, un recueil de nouvelles 100% comédie, 100% romantique et 100% Noël !"

     

     

    Voilà donc pour mes derniers coups de coeur, n'hésitez pas à retrouver tous les autres Lu et kiffé en cliquant ici et puis à me suivre sur insta et snapchat ! pseudo SEEBYSE !

     

    Bises et bonnes lectures !

     

     

    « J'ai testé pour vous : un coach sportif via webcam (et j'ai survécu)Enceinte et stylée sans se ruiner ! »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mijue
    Mardi 15 Novembre 2016 à 13:22
    Merci beaucoup!!! Je te conseille aussi "la maladroite" d'Alexandre Sourate et "Le chêne de Lola" de Claire Strauss
    À bientôt !!!
    2
    Mardi 15 Novembre 2016 à 14:24

    De mon côté j'ai trouvé que "ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une" était une reprise de "les dieux voyagent incognito" de Laurent Gounelle, du coup je n'arrêtais pas de me dire "mais enfin, elle a tout repris ou quoi?" mais comme il n'y a que moi pour qui cela semble évident, je dois me tromper. Je n'arrive absolument pas à rentrer dans le livre de Baptiste Beaulieu, j'y suis depuis trois semaines et je le laisse lamentablement tomber pour tout un tas d'autres. Allez je vais m'y remettre. Bonne fin de journée!

      • Mardi 15 Novembre 2016 à 14:29

        pour avoir lu les deux, il est vrai que le fond du sujet est le même : reprendre sa vie en main, avec un "guide" et un "paumé" mais pour moi ce n'est pas comparable, Gounelle excelle dans la matière il est indétronable :)

    3
    Minimimi
    Mardi 15 Novembre 2016 à 14:31

    Merci pour toute cette belle liste 

    je viens de finir et j'ai adoré quelqu'un pour qui trembler de Gilles Legardinier 

    4
    loovence
    Mardi 15 Novembre 2016 à 14:42
    loovence

    Merci Serena pour ces bonnes idées de lectures. Jusqu'à maintenant j'ai beaucoup aimé ce que tu nous as recommandé. Je suis en train d'écouter sur Audible, cette super appli que j'ai découvert grâce à toi, un livre génial tout doux, tendre, triste, drôle et plein de réalité. Il s'agit de "juste avant le bonheur" d'Agnès Ledig. Je te le recommande si tu ne l'as pas déjà lu. Merci Bisous kiss

      • Mercredi 16 Novembre 2016 à 08:51

        J'avais été déçue par Juste avant le bonheur, car pas prévenue de l'histoire je m'attendais à une lecture positive.. raté. J'ai eu du mal du coup je me sentais un peu "trahie" par l'auteur surtout qu'à ce moment là je n'avais pas du tout envie de lire ce genre d'histoire...

    5
    Claire
    Mardi 15 Novembre 2016 à 16:03

    Merci pour cette jolie sélection, elle donne envie de tout découvrir !!

    6
    Flo
    Mercredi 16 Novembre 2016 à 08:35
    Bonjour Serena. C'est une rubrique que j'aime beaucoup aussi. Moi si je peux glisser quelques titres aussi il y a bien sûr en attendant bojangles que j'ai découvert grâce à toi mais peut être certains ou certaines n'ont pas vu. Allez y foncez c'est une perle, un bijou. Je ne sais pas si tu lis ce genre de choses mais dernièrement j'ai lu je vous écris de Téhéran de Delphine minoui. Un bon moyen de voir les choses autrement...
      • Mercredi 16 Novembre 2016 à 08:50

        Ah là là Bojangles un de mes coups de coeur absolus de cette année ! depuis j'écoute la chanson tellement souvent ! je suis contente qu'il t'ait plu ! Je note pour Delphine Minoui merci ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :