• Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do

    Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do

    Je me suis longtemps demandée ce que je pourrai t'offrir pour ton anniversaire. 

    On offre quoi, à quelqu'un qu'on a rencontré il y a quelques mois seulement, un soir, dans sa baignoire.

     

    On offre quoi, à quelqu'un qui a marqué notre vie à jamais, changé le cours de celle-ci en la rendant plus jolie, plus pétillante encore, grâce à un coup de baguette magique. 

     

    Impossible de trouver quelque chose à la hauteur de tout cela. Tu en conviendras. On ne vend rien de ce genre en magasin. 

     

    Alors je t'offre des mots, car ils sont à l'origine de tout, à l'origine de ton "coup de cœur" pour moi, ce sont eux qui t'ont poussé à me contacter pour me proposer d'écrire sur du papier. 

    Ce sont eux que je découvre, un soir de fin octobre, immergée dans mon bain chaud, alors que ma boîte Facebook annonce un message non lu.

     

    Ce sont tes mots que j'ai lu, qui m'ont fait trépigner de joie, qui m'ont fait remercier le ciel de m'envoyer ce cadeau, qui m'ont fait bondir hors de l'eau, m'enrouler dans un peignoir, courir dans le salon en manquant de glisser en me brisant les os et annoncer calmement à mon fils et mon mari "oui, euh bah non, rien de spécial aujourd'hui, quelqu'un m'a proposé d'écrire un livre! HIIIIIIIII!".

     

    Quelqu'un. 

    Ce quelqu'un c'était toi.

    Une rencontre difficile à décrire de façon rationnelle, tant elle n'a rien de normal ou de conventionnel.. de ces rencontres qui te semblent être une évidence, un fait établi, un clin d'œil du destin.

     

    Dès le départ je savais bien que tu serais plus que ça, plus qu'une éditrice, plus qu'un "patron".

    Tu étais l'autre pièce de mon puzzle, un être complémentaire et indispensable à mon bon fonctionnement. 

     

    Nous sommes en tout point pareil, parfois, souvent, ça en est déroutant, et en même temps, nous nous complétons.

     

    Je suis celle qui part dans tous les sens, tu es celle qui cadre.

    Je suis celle qui a peur, et toi, celle qui rassure.

    Je suis le grain de folie tu es la raison.

     

    Je suis celle qui dit "teucha" tu es celle qui feint le désespoir. ;-)

     

    Je suis la jeune tu es la vieille? 

    Ahah, bon ça vaaa! 

     

    L'une ne fonctionne pas sans l'autre, c'est assez fascinant de voir nos 2 cerveaux s'emboiter aussi facilement pour qu'en sortent tout un tas d'idées brillantes, parfois, et des conneries intergalactiques, souvent. 

     

    Cela fait moins d'un an que nos chemins se sont croisés, nous avons sorti "notre premier bébé" comme on aime l'appeler, et même si il porte mon nom, il a tes yeux.

    Nous sommes en route pour le deuxième, nous vivons une relation à distance ponctuées de retrouvailles, de sms, de lettres mignonnes et de mails qui font patienter. 

    Comme une histoire d'amour, ça en est une finalement, à sa façon. 

     

    Tu es mon éditrice sur le papier, une amie irremplaçable, à jamais, dans mon cœur.

    Et puis, tu es aussi celle qui a cru en moi. Ça ne m'est pas arrivé très souvent ça. Moi même je n'y crois pas toujours, en moi. 

    Toi, tu n'as pas hésité. 

    Jamais. 

    Ou peut être que si mais tu ne me l'as jamais laissé paraître.

     

    Joyeux anniversaire ma demoiselle de Rochefort. 

    J'aurai pu te faire envoyer des fleurs, mais les couleurs n'auraient pas été assez flamboyantes, j'aurais pu t'offrir du chocolat mais il n'aurait pas eu assez bon goût, j'aurai pu t'offrir un truc à paillettes, mais il n'aurait pas brillé assez. 

     

    Alors je t'offre des mots, à jamais gravés à l'endroit où nous nous sommes rencontrées. 

    (Ce qui fait de moi une grande romantique, et non pas une grosse radine, soyons clairs!)

     

     

    Joyeux anniversaire Sonia,

    Merci d'être entrée dans ma vie ce soir de fin octobre. 

    Je n'ai pas fini de remercier le ciel pour ça. 

    « SMS de mères #14Sms de Mères #15 »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Oanell
    Jeudi 7 Août 2014 à 13:50

    Euh... Il faut vraiment que quelqu"un lui dise...... on est en AOUt, pas fin octobre :p

    2
    Mag
    Jeudi 7 Août 2014 à 14:08

    Joli cadeau d'anniversaire (radine va ! ;-))


    Pour le commentaire d'Oanell, je pense que c'est bien l'anniversaire de son amie aujourd'hui (celui de sa naissance) et pas l'anniversaire de leur rencontre. Enfin, de ce que j'ai compris.

    3
    gayrard
    Jeudi 7 Août 2014 à 14:09

    joli message !!place aussi le fait qu'on attends le 2 ..comme ça au cas ou..

     

    4
    Jeudi 7 Août 2014 à 14:20

    Oui oui c'est bien son anniversaire où elle vieillit.. ;-)

    je n'ai pas encore totalement perdu la raison :D 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :