• Octobre en rose

    Elle s'appelait J.

    Elle était grande, dans tous les sens du terme.

    Je la trouvais incroyable.

    Intelligente, élégante, souriante, à l'écoute.

    Drôle. Tellement. Drôle.

    Elle avait des enfants. 3.

    De l'âge où on a encore trop besoin de sa maman. Beaucoup trop.

    Elle avait une grande maison. Belle. Lumineuse comme elle.

    Elle avait un travail qu'elle aimait. Parce qu'elle donnait aux autres. 

    Elle était mariée. Je crois pouvoir dire qu'elle était heureuse.

    Et puis un jour,Une boule au sein.

    De ces boules qu'on appelle tumeur. 

    Le combat qui a suivi a été sans relâche.

    Elle a même pris le dessus.

    Vous l'auriez vu se battre avec une acharnement et une force de vivre de dingue.

    Elle lui a pété la gueule et elle avait presque gagné.

    Elle avait dû enlever un bout de sa chair, de sa féminité, mais elle avait presque gagné. 

    Elle avait payé cher, oui, mais merde, elle avait presque gagné.

    Octobre en roseMargaux Motin


    Presque...

    Alors qu'on le pensait KO le cancer s'est relevé et l'a surprise pendant qu'elle reprenait ses forces.


    La maison doit sembler si vide, 

    Les enfants doivent grandir sans cette grande dame qu'était leur maman,

    Le cœur d'un homme a été brisé à jamais.

    Elle laisse un trou immense dans nos cœurs.


    J. nous a quittés à cause du cancer du sein.


    Dépisté à temps les chances de lui botter le cul sont bien plus élevées.

    On peut mieux le combattre. 

    Pour le détecter, il suffit de palper ses boobs les meufs.

    On peut le faire soi même en plus des visites annuelles chez le gynécologue.

    Avant 50 ans NOUS NE SOMMES PAS À L'ABRIS. 

    Dès 25 ans il est conseillé de vérifier régulièrement. 

    Au moindre doute on fonce chez son médecin.

    Sans attendre.

    Sans se dire "c'est sûrement rien".


    Parlez-en. Ça peut sauver des vies.

    Parlez-en. À vos amies, vos sœurs, vos mères, vos filles.

    Nous sommes toutes concernées. 

    1 femme sur 8 est à risque.

    1 femme sur 8 sous la menace de cette merde.


    Trop de J. arrachées à la vie.

    Ne restons pas là les bras croisés.

    Prenons soin de nous et de nos nichons.

    Maintenant. 

     

     

    Clique pour soutenir l'institut Curie

    « Sms de mères #19Pari(s) fou et semelles rouges »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Carine80
    Mercredi 1er Octobre 2014 à 14:04

    Tu m'as fait verser des larmes. Elle était si forte!

     

    Pour notre J. <3

    2
    Guillemette
    Mercredi 1er Octobre 2014 à 14:29

    Chacune de nous connait une J. et a vecu, de près ou de loin, ce combat. Il est terrible, ce combat... Parlons de nos seins, parlons de J. et des autres, soutenons la recherche et la prévention !

    3
    magali
    Mercredi 1er Octobre 2014 à 19:32

    Moi j'ai découvert l'une des miennes sous la douche, j'avais 36 ans. En rémission depuis 2 ans, j'espère que la vie sera clémente et que ça durera.


    Il faut surveiller son corps et ne pas avoir peur. Car oui! si détecter tôt ça se soigne, meme si on y perd ses deux seins...


    Une douce pensée pour J. que je ne connaissais pas.


    :)


     

    4
    Nini
    Jeudi 2 Octobre 2014 à 15:05

    Pensée pour J...


    Putain de cancer de merde...


    J'ai eu de la chance, ma mère l'a vaincu il y a maintenant 15 ans... Mais tout le monde n'a pas cette chance...


    Une collègue de 32 ans vient de se faire opérer mardi, on lui a enlevé un sein... Sa mère en est morte en Janvier... Dur dur...


    Ca m'a choqué, je suis partie faire une mammographie, que je devais faire depuis des années...


    J'ai une petite boule à surveiller, même si j'ai une tumeur, au moins je sais que ce sera pris à temps. Je suis rassurée.


    Donc il ne faut vraiment pas hésiter à faire des examens!

    5
    Seachann
    Vendredi 3 Octobre 2014 à 18:44
    1 sur 8 n'est pas à risque!
    1 sur 8 aura un cancer du sein!!!!!!!

    Le cancer du sein parlons-en ce n'est pas un tabou!!!!
    6
    Mercredi 26 Novembre 2014 à 19:11

    Bonjour Séréna, je te suit depuis le début, ou presque (j'ai juste changé de pseudo ;-) )... et cet article est un des plus émouvants que j'ai eu a lire sur ton blog... larme a l’œil et se putain de mascara qui coule... encore merci pour ces textes magnifiques que tu nous fait partager, pour ton humour qui me permet trop souvent de rire comme une pintade devant mon ordinateur ou tout simplement de me dire que moi aussi je suis une maman qui déchireeee! Grace a toi j'ai trouvé la force d'écrire a mon tour, simplement : merci <3 Mam's de mamsetcompagnie.blogspot.fr

    7
    m
    Jeudi 1er Octobre 2015 à 20:41

    ah la la la, J, une grande dame.

    ce cancer de merde, et oui il faut surveiller, palper, palper. 

    on est en pleins dedans...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :