• J'avais promis à Virginie que cette année je participerai au concours e-crire Au féminin, qui est un concours de nouvelles.

    Je lui ai promis ça cet été et puis j'avais totalement oublié, jusqu'à aujourd'hui ! Je me suis rendue compte que la date de clôture était demain soir, j'ai donc choisi un thème "Ô vous frères humains" parmi ceux proposés, et j'ai écrit un texte d'une traite.

    Lorsque j'ai voulu le poster je me suis rendue compte que, ayant déjà été éditée pour mes livres, je ne pouvais pas participer au concours (ce que je peux totalement comprendre !).

     

    Mais du coup, ce texte là, j'avais envie de le partager. Parce que même si ici il n'y a rien à gagner, au moins le message sera passé ! 

     

     

    « Oh là là, il va falloir tout frotter maintenant ! ».
    Il a plongé dans un bain bien chaud, il a mis de la mousse, beaucoup de mousse, parce que c’était très très sale et qu’il fallait bien ça pour tout enlever.
    Avec un gant il a frotté, frotté de toutes ses forces.
    D’abord ses petits bras.
    Ils sont tout frêles les siens, ça ne l’empêche pas de me serrer très fort, le matin, avant de partir, ou le soir, après avoir couru vers moi comme si il ne m’avait pas vue depuis des jours.
    Puis il a frotté ses jambes, froncé ses sourcils en bougonnant : « rah là là ! Là aussi c’est tout sale, c’est pas possib’ ! ».
    Elles sont longues ses jambes, comme celles de son père.
    C’est toujours très difficile de lui trouver des pantalons d’ailleurs, parce que, soit ça tient bien à la taille mais c’est trop court, soit c’est la bonne longueur mais ça tombe quand il court ! Et il faut dire qu’il court souvent.
    Ensuite il a frotté ses joues.
    Ce sont encore un peu des joues de bébé. Rebondies juste ce qu’il faut pour faire des bisous moelleux.
    Elles sont souvent pleines de chocolat et le trahissent à chaque fois qu'il jure que « nan j’ai rien mangé moi ! ».
    Puis il s’est attaqué à ses pieds.
    Ses pieds que j’aime encore embrasser le soir, comme lorsqu’il était un tout petit poupon. Je trouve que « ça pue bon », les pieds d’enfant.
    Il frotte consciencieusement. Ses oreilles, ses mains.
    Dites donc, tout y passe ce soir, c’est rare autant de coeur à l’ouvrage !
    Faudrait que ce soit plus souvent comme ça, c’est appréciable !
    « Tu as passé une bonne journée à l’école ? Tu es très sérieux ce soir ! »
    « Oui mais Gabin il a gagné quand on a fait la course alors moi j’étais triste alors après j’ai dit qu’on faisait la revanche et c’est moi que j’ai gagné cette fois alors ça fait un partout hein maman ? »
    « Oui, ça fait un partout. Mais dis moi pourquoi tu frottes si fort mon petit coeur ? Regarde, tu vas finir par te blesser, fais doucement. »
    « Parce que je suis sale ! »
    « Un peu cracra, comme d’habitude, mais tu n’as pas besoin d’appuyer comme ça, vous avez fait des roulades dans l’herbe aujourd’hui ? C’est pour ça que tu te sens sale ? »
    « Non maman ! Tu comprends pas ! Je suis sale parce que je suis noir ! C’est Elise qui me l’a dit. Regarde, c’est vrai que je suis tout sale, mais regarde je te dis ! J’avais jamais vu ! Toi tu es propre comme Elise. Et moi je suis pas propre. Papa non plus il n’est pas propre d’ailleurs, faut lui dire quand même de se laver dis donc ! »
    … « Maman, tu pleures maman ? T’as mal à la tête ? »


    Ô vous frères humains. Vous parents qui élevez les adultes de demain, dites leur combien toutes les couleurs sont belles, combien les différences sont importantes et pourquoi elles sont une richesse.
    S’il vous plait, dites-le leur.
    Car ce soir mon coeur de mère est tombé en miettes dans le bain de mon fils et que oui, j’ai mal à la tête, au ventre et à l’âme, de devoir lui expliquer que c’est le monde qui est sale, pas lui.

     

    Le bain

    Pin It

    23 commentaires
  • Quand on est petit on a souvent droit à de nouvelles choses pour la rentrée : des chaussures, le sac, etc... Je trouve ça TOTALEMENT INJUSTE voire DISCRIMINATOIRE de nous ôter ce droit sous prétexte qu'on est désormais adultes.

    Quelle belle connerie ! 

    Alors comme pour Noël, j'ai décidé, de faire une petite wish list, sait-on jamais, sur un malentendu, mes parents pourraient être pris de nostalgie et vouloir reproduire le truc... AU PIRE, cela sera un très très bon point de référencement pour mes amis/famille/mari étant donné que

    MES 35 ANS APPROCHENT À GRANDS PAS ( > 3 OCTOBRE < ).

     

    Si je peux rendre service...

     

     

    Donc on disait..

     

    Des chaussures : 

     

    Ma wishlist de rentrée.

    Zoe

     

    Ma wishlist de rentrée.

     

    Bottines High Warhol

     

    Un manteau bien chaud :

    Ma wishlist de rentrée.

     

    Manteau en laine

     

     

    Un sac bien sur : 

     

    Ma wishlist de rentrée.

    Sac Gaby

     

    Et les livres ! 

                                                                                                                Les Cahiers d'Esther - tome 1

    Les Cahiers d'Esther - tome 2

     

    Clair de femme

     

    Un certain M. Piekielny

     

    L'Art de perdre

     

    Pour mon petit déj : 

     

    Friends - mug de voyage central perkFriends - mug de voyage central perk 

     

     

    Sans oublier le sport : 

     

    Ma wishlist de rentrée.

     

    Tapis de yoga Baya - TANGER 

     

    Ma wishlist de rentrée.

     

    Et le tote bag par Margaux Motin

     

     

    Bon voilà, voyez, maman, papa, si vous voulez que je sois dans de bonnes conditions pour démarrer cette nouvelle année... 'fin c'est à vous de voir ! 

     

     

     

    Pin It

    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires