• J'ai fait la découverte de ces deux applications grâce à vous.

    J'ai testé puis je vous en ai parlé sur Snapchat et comme moi vous avez adoré. (ajoutez-moi au passage, on se marre bien promis -> SEEBYSE) 

     

    Je vais vous en parler ici un peu plus en détail, et puis pour que ça reste aussi, Snap c'est génial mais éphémère ! 

     

    Alors on commence par YUKA.

    Applications coup de coeur : YUKA et CLEAN BEAUTY

     

    C'est quoi ?

     

    C'est une application gratuite qui permet de scanner les produits dans votre magasin ou dans votre frigo et qui aide à mieux manger.

    En fait elle décrypte les étiquettes des produits et donne une note (de 1 à 100 avec un code couleur : de mauvais à excellent). 

    Elle explique pourquoi le produit est bon ou mauvais et lorsqu'il est mauvais il propose des alternatives.

     

    Je vous préviens vous allez avoir envie de tout scanner, et... avoir des surprises ! (des bonnes et des mauvaises d'ailleurs ! )

     

    Je trouve vraiment que cette application est géniale pour avoir une prise de conscience et/ou pour avoir une idée générale de ce qu'on consomme au quotidien.

    Elle a bien sur ses limites. il y  a des conseils à ne pas prendre à la lettre. En effet Yuka propose par exemple de remplacer le sucre par l'aspartame ou le beurre par la margarine ce qui en soit est OUI moins calorique mais NON pas meilleur pour la santé. 

    L'application évalue le produit sur 100gr et il y a des aliments (comme le beurre ou le sucre justement) dont on ne consomme pas 100gr par jour (enfin j'espère !)

     

    Bref, une application géniale qui à mon sens peut réveiller les consciences mais à ne pas prendre 100% au pied de la lettre non plus ! 

     

    Voici quelques scan de produits que j'avais chez moi pour exemple :

     

    Applications coup de coeur : YUKA et CLEAN BEAUTY

     

    oui j'ai découvert l'application pendant le mois de décembre, forcément j'ai scanné mon calendrier de l'avent, mais je savais à peu près à quoi m'attendre !

     

    Applications coup de coeur : YUKA et CLEAN BEAUTY

     

     

     

     

     

    Bonne surprise ces yaourt dont mes enfants raffolent et qui sont bien notés 

     

    Applications coup de coeur : YUKA et CLEAN BEAUTY

     

     

     

    je consomme pas mal de saumon et je pensais que celui ci était plutôt bon (car bio) en fait il est beaucoup trop salé.

     

    Applications coup de coeur : YUKA et CLEAN BEAUTY

     

     

     

    j'adore ces petits sachets, quand on a pas le temps c'est vraiment hyper pratique et OH JOIE 100/100 !

     

     

    Applications coup de coeur : YUKA et CLEAN BEAUTY

     

     

     

    je vous ai déjà parlé de ces graines dans cet article ! à consommer sans modération ! 

     

     

    Applications coup de coeur : YUKA et CLEAN BEAUTY

     

    le plus gros bémol chez moi ce sont ces trucs, moi j'ai réussi à m'en désintoxiquer mais j'avoue que mes enfants en raffolent alors on cherche à les substituer par quelque chose de plus sain sans grand succès pour le moment !

     

    Applications coup de coeur : YUKA et CLEAN BEAUTY

    Plutôt bonne surprise ce jus d'orange, le seul qui trouve grâce aux yeux de mon fils (d'ailleurs il est le seul  à en boire, nous on préfère le jus pressé frais) et qui finalement pour un jus industriel et pas bio n'est pas si mauvais !

     

     

    Voici un snap reçu et qui je trouve résume bien en quoi l'application peut être utile : 

     

    Applications coup de coeur : YUKA et CLEAN BEAUTY

     

     Et voici une idée qui me semble être excellente :D à développer absolument ! 

     

    Applications coup de coeur : YUKA et CLEAN BEAUTY

     

     

     

    Deuxième application coup de coeur : CLEAN BEAUTY 

     

    Applications coup de coeur : YUKA et CLEAN BEAUTY

    C'est le même principe que YUKA, mais... pour votre salle de bain !

     

    Alors une fois téléchargée vous voilà repartis tout scanner dans l'autre pièce : gel douche, crème, dentifrice, maquillage tout y passe.

    Et si pour l'alimentation je trouvais que je ne m'en sortais pas trop trop mal, j'ai pris une grosse claque dans ma salle de bain.

    Pas tant pour les produits make-up, ça je sais bien que c'est pas clean, je ne suis pas dupe, et bon ben voilà je fais avec. Ce qui m'a vraiment mise en colère, c'est de découvrir que les gel douche et crème que j'utilise pour mon fils depuis des années (conseillés par des dermatologues et pharmaciens pour sa peau atopique) (Bioderma et Uriage pour ne pas les citer !)  sont en fait BOURRÉS DE MERDES et d'ingrédients au choix allergènes, contre-indiqués pour l'eczéma, perturbateurs endocriniens et j'en passe.

    Même constat pour la crème qu'utilise mon amie pour la peau de ma filleule depuis sa naissance. Ma filleule est pour info atteinte d'une maladie de peau orpheline et cette crème lui a été conseillée par son dermato !!!

    Mais bordel à quel moment on a le droit de tout péter ? Ça me rend dingue qu'on ne puisse même plus faire confiance au corps médical pour ça, on paye une blinde en plus des produits en pharmacie en pensant que c'est mieux pour nous et nos enfants et en fait ça ne vaut pas mieux (et c'est dans certains cas même pire !) que des produits de grande distribution. 

    Autre super nouvelle : même les produits d'hygiène et de beauté BIO peuvent contenir des ingrédients controversés.

    Hier par exemple j'ai du scanner tout le rayon gel douche de mon magasin bio pour trouver 1 gel douche CLEAN. 80% d'entre eux avaient au moins un ingrédient qui posait problème. 

    Certaines d'entre vous m'ont dit qu'en revanche des marques de grande distri, comme bébé cadum étaient ok. 

    Parfois pour une même marque on peut avoir des produits clean et d'autres pas (Melvita par exemple), donc le mieux étant de toujours scanner un petit coup avant ! 

     

    J'avoue que suite à cette découverte j'ai voulu sur le coup tout jeter. Finalement je n'ai remplacé que les produits pour mes enfants, et je ferai le reste petit à petit, en terminant ce que j'ai et en rachetant au fur et à mesure des produits plus clean. 

    Des fois je me demande si il ne vaut mieux ne pas savoir tout ça, ça facilite la vie. -_- Parce qu'une fois qu'on a mis le doigt dessus c'est compliqué de faire marche arrière !

     

    EDIT : Suite à cet article on m'a parlé de l'application INCI Beauty, que j'ai téléchargé et essayé dans la foulée : JE VALIDE. Elle est bien plus claire et facile d'utilisation (il suffit de scanner le code barre comme pour YUKA) que Clean Beauty et c'est le même principe (uniquement sur iPhone en revanche) 

     

    Voilà, alors si vous avez envie de savoir, vous aussi, je ne peux que vous conseiller ces deux applications.

     

    Pour terminer je précise avant qu'on me lance des pierres que :

    1. je ne suis pas payée pour rédiger cet article, ce n'est pas un placement de produit, quand c'est le cas C'EST TOUJOURS INDIQUÉ merci de ne pas venir me casser les ovaires avec un quelconque placement de produit soit disant dissimulé, vous n'en trouverez pas chez moi.

    2. je suis novice en matière de mieux consommer. Je ne prétends ni être parfaite dans ce domaine (dans d'autres si, comme la cuisson des pâtes par exemple) ni le devenir du jour au lendemain. J'essaie de me documenter, d'apprendre et si je peux transmettre quelques infos à ma communauté je le fais. Mais je vais continuer à acheter du chocolat noté à 3/100 on ne va pas se mentir, ainsi que du blush cancérigène, je préfère prévenir. Ce ne sont pas des changements qui s'opèrent en un seul jour et ça ne servira à rien de venir pointer mes futures "failles" je les aurais remarqué avant vous.

    Je crois juste qu'avancer petit à petit c'est toujours mieux que de faire du sur place. Non ? 

     

     

     

    Retrouvez-moi ici aussi : 

     

    INSTAGRAM  - SNAPCHAT - TWITTER : @SEEBYSE 

    INSTAGRAM SPORT et ALIMENTATION : @SPORTBYSE

     

     

    Pin It

    6 commentaires
  • Après ce titre normalement vous avez cette chanson dans la tête.

    De rien.

     

    Hier j'écrivais dans mon article pour la nouvelle année que, aller au cinéma seule, était sur ma to do list de 2018.

     

    Je ne sais pas depuis quand j'avais cette idée mais ça faisait un petit bout de temps c'est sur.

    Il y a parfois des incompatibilités de planning avec mes amies, ou des divergences de goût avec mon mec qui font que je me retrouve là, coincée, à avoir envie d'aller voir un film et à ne pas pouvoir.

    C'est quand même con.

    Puis il y a aussi les films qu'on n'a pas forcément envie de partager. De ceux qu'on sait qu'ils vont remuer quelque chose de trop grand à l'intérieur et pour lesquels on n'a pas envie de debrierfer ensuite en rentrant à la maison. 

     

    Pour toutes ces raisons j'ai parfois eu envie d'aller au cinéma seule donc, et je n'ai jamais osé.

     

    Pourquoi ? C'est vrai, pourquoi ? 

    Ça ne me pose pas de souci de manger seule à une table au resto, de boire un café seule à une terrasse, je préfère aller faire les magasins seule plutôt qu'à plusieurs alors pourquoi le ciné je n'y arrivais pas ? 

    Je sais que nous sommes nombreux dans ce cas, que, si certaines pratiquent depuis longtemps et adorent ça, d'autres comme moi étaient gênées d'aller s'assoir dans une salle obscure sans personne avec qui partager le pop-corn.

     

    J'avais, avouons-le, peur que les gens pensent que j'étais quelqu'un de seul, genre sans amis, voyez ? Ou de croiser une connaissance et de devoir faire face à la question "alors t'es venue avec qui ? ".

    C'est assez bizarre ce sentiment et je m'en rends compte d'autant plus en mettant des mots dessus là, parce que vraiment en règle générale je me fous pas mal de ce qu'on peut penser de moi alors des gens croisés au ciné... et pourtant ça me bloquait.

     

    Alors, aujourd'hui, 2 janvier, motivée à bloc, je me suis lancée.

     

    J'avais tout prévu :

    • achat des billets sur l'application du ciné, ce qui évite de faire la queue au guichet 
    • horaire creux : séance de 14h beaucoup moins d'affluence qu'à celle de 20h par exemple
    • film à l'affiche depuis plus d'une semaine
    • ne pas arriver à l'avance
    • prévoir gros manteau écharpe capuche en mode incognito 

     

    Pour cette première fois je ne voulais pas que ce soit pour n'importe quel film.

    "La promesse de l'aube" adaptation du célèbre livre de Romain Gary, 2ème sur ma liste de mes livres préférés de tous les temps juste après "La vie devant soi" du même auteur. 

    Typiquement un film que je n'avais pas envie de partager. 

     

    Nous étions 7 dans la salle, clairement 6 de trop à mon gout. Les 6 autres étaient par groupe de deux, ça va sans dire, je vous laisse imaginer combien le temps avant que les lumières ne s'éteignent m'a paru long.

    J'avais envie au choix : de me cacher sous mon manteau, en mode autruche, ou de me lever de mon siège et de crier : BONJOUR À TOUS JE M'APPELLE SERENA J'AI 35 ANS J'AI DES AMIS ET UNE FAMILLE JE SUIS SEULE ICI PAR CHOIX, JE NE VEUX PAS DE VOTRE PITIÉ, MERDE, C'EST UN CHOIX VOUS M'AVEZ COMPRIS ? REGARDEZ LÀ DANS MON TÉLÉPHONE J'AI PLEIN DE SMS D'ABORD JE NE SUIS PAS SEULE. C'ETAIT SUR MA TO DO LIST !

    Mais je me suis dit que c'était vraiment pathétique et surtout j'ai remarqué que je regardais les 6 autres personnes plus qu'elles ne me regardaient, je me suis donc rendue à l'évidence : elles s'en cognaient sévère de ma gueule, du fait que je sois seule ainsi que de mes problèmes psychologiques. 

     

    Soit.

     

    Le film commence et premier constat : c'est plutôt kiffant de ne pas avoir à partager son pop-corn en fait. 

    On a grave de la place, mon pop corn sur le siège de droite, mon sac sur celui de gauche, j'ai payé plein tarif mais j'en ai pour mon argent les gars. 

    Et puis j'ai pu pleurer sans qu'on me regarde, sans petite tape dans le dos, sans retenue, sans qu'on me tende un mouchoir. Bon ça c'était un peu con parce que je n'avais plus de paquet dans mon sac et que j'ai du me moucher avec la manche de mon pull, mais bref.

    J'ai pleuré sans retenue pour cette histoire qui me bouleverse, pour les mots de Gary que je pourrais faire graver dans mon coeur et ça m'a fait du bien.

     

    Lorsque les lumières se sont rallumées je n'ai pas bougé, je n'ai pas voulu me sauver, j'ai savouré encore un peu.

    J'étais seule à décider de quand partir, je n'avais pas besoin de m'exprimer tout de suite sur ce que ce film m'avait fait ressentir, juste le silence. C'était bien.

    Ceci dit maintenant je vous donne quand même mon avis : je trouve que c'est une très belle adaptation. Charlotte Gainsbourg est parfaite dans son rôle et Pierre Niney fait un Romain Gary très crédible (moins beau que le vrai, à mon gout, mais très crédible quand même). Le film n'est pas à la hauteur du livre, ça ne l'est jamais, cependant je le trouve très fidèle et vraiment à la hauteur. 

     

    Une fois dehors j'ai sautillé, j'étais fière de moi, c'est très con hein ? Je ne sais pas pourquoi parfois on se fait toute une montagne de choses aussi simples... Le regard des autres nous met bien des barrières et c'est dommage. 

    Aujourd'hui j'ai pris un élan et sauté par dessus l'une d'elles et je ne me suis même pas cassé la figure, c'est peut être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup ! 

     

    Elle a fait un ciné tout'seule.

     

    “"Il n'est pas bon d'être tellement aimé, si jeune, si tôt. Ca vous donne de mauvaises habitudes. On croit que c'est arrivé. On croit que ça existe ailleurs, que ça peut se retrouver. On compte la-dessus. On regarde, on espère, on attend. Avec l'Amour maternel, la vie vous fait à l'aube une promesse qu'elle ne tient jamais. On est ensuite obligé de manger froid jusqu'à la fin de ses jours. Après cela, chaque fois qu'une femme vous prend dans ses bras et vous serre sur son coeur, ce ne sont plus que des condoléances. On revient toujours gueuler sur la tombe de sa mère comme un chien abandonné. Jamais plus. Jamais plus. Jamais plus. Des bras adorables se referment autour de votre cou et des lèvres très douces vous parlent d'Amour, mais vous êtes au courant. Vous êtes passés à la source très tôt et vous avez tout bu. Lorsque la soif vous reprend, vous avez beau vous jeter de tous les côtés, il n'y a plus de puits, il n'y a que des mirages. Vous avez fait, dès la première lueur de l'aube, une étude très serrée de l'Amour et vous avez sur vous de la documentation. Partout où vous allez, vous portez en vous le poison des comparaisons et vous passez votre temps à attendre ce que vous avez déjà reçu. Je ne dis pas qu'il faille empêcher les mères d'aimer leurs petits. Je dis simplement qu'il vaut mieux que les mères aient encore quelqu'un d'autre à aimer. Si ma mère avait eu un amant, je n'aurais pas passé ma vie à mourir de soif auprès de chaque fontaine.”

     

     

    INSTAGRAM - SNAPCHAT - TWITTER : @SEEBYSE 

     

     

    Pin It

    17 commentaires