• Vendredi 13

    C'était un vendredi 13 froid et gris.
    Il y a exactement 17 ans.
    Il est entré dans ma vie vers 20h, ce jour là.
    "Ça te dirait de sortir avec moi?"
    Le romantisme à 16 ans.. Je vous jure... Ça laisse un peu à désirer.

    Je portais une salopette large, des grosses baskets et avais un tam-tam dans la poche.
    J'ai dit oui, je ne sais pas vraiment pourquoi je dois avouer, il portait quand même une parka jaune fluo et un pantalon en velours.

    Mais il était grand, je devais lever complètement la tête pour le regarder et quand il s'est approché de moi, j'ai vu dans son regard quelque chose de rassurant, il avait la carrure d'un ours mais ses yeux, eux, trahissaient la gentillesse et la bonté... j'ai pensé qu'avec lui, j'étais un peu à l'abri du monde.

    Il a dû plier les genoux pour me donner un baiser et moi me hisser tout en haut de mes pointes de pieds.

    Je crois que c'est exactement à ce moment là que je l'ai aimé. A noter que lui a mis bien plus de temps.. goujat.

    Je n'ai jamais vraiment cru en nous, encore aujourd'hui je me dis que c'est improbable.
    Il est la sagesse et le calme, je suis l'impulsivité et le bruit.
    Nos goûts, quasiment toutes catégories confondues d'ailleurs, sont à des années lumières les uns des autres.
    Mais on fait chacun un bout de chemin et on a créé un joli cocon au milieu, où on mange des pâtes "vite fait" et des plats raffinés, où on glisse ses pieds dans des talons vertigineux ou dans des vieilles baskets, où on danse sur "du bon son, ça c'est du bon son, écoute" et parfois aussi, quand j'y arrive, sur Adriano Celentano...

    Nous sommes les opposés qui s'attirent, parait-il.
    Je crois surtout qu'on est une balance, il faut poser un peu de soi de chaque côté pour trouver l'équilibre de la vie... De la notre en tout cas.

    En 17 ans il y a eu de l'amour, un peu, beaucoup, deux en particulier, qui ont vu le jour, un savant mélange de sagesse et de bruit d'ailleurs, on a bien mixé... On s'est aimés tellement passionnément que parfois ça faisait trop mal et puis il y a eu aussi juste ce qu'il faut de folie, non, un peu plus, en vrai... beaucoup plus.

    J'espère continuer à me hisser sur la pointe des pieds encore et encore et encore un petit peu.
    Je suis bien là, près de toi, tout à l'abri du monde.

     

    Je me rends compte que je te crie beaucoup trop souvent mon amour ici, il y a eu ce texte, celui-ci, ou encore celui là, je veux une déclaration en lettres de feu dans le ciel en retour. Je te préviens.

    Vendredi 13

    « J'ai lu/j'ai kiffé #3: Le premier jour du reste de ma vieJ'ai lu/J'ai kiffé #4 »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Lau
    Vendredi 13 Février 2015 à 09:58

    Joyeux anniversaire les amoureux <3

    2
    Vendredi 13 Février 2015 à 18:58

    Merci beaucoup :)

    3
    StephJ
    Vendredi 13 Février 2015 à 20:52

    C'est très beau.

    4
    boubycat
    Vendredi 13 Février 2015 à 21:12
    5
    Agnèsix
    Dimanche 15 Février 2015 à 09:38

    C'est magnifique!!

    6
    Lundi 16 Février 2015 à 09:57

    Merci à toutes! :)

    7
    chelo
    Lundi 16 Février 2015 à 13:50

    et bé il en a de la chance ce monsieur mystère... c'est beau comme vous vous zaimez... bravo

    8
    Lundi 2 Mars 2015 à 15:04

    très chouete artcile. fiiou 17 ans c'est pas rien, félicitation à vous^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :